Le fromage suisse est riche en calcium

Dans le lait, le calcium est en grande partie associé à la caséine. Etant donné que cette protéine est le principal composant du fromage (les autres protéines et le lactose passent dans le petit-lait), le fromage est naturellement riche en calcium. Cette richesse est toutefois fonction de sa teneur en eau (les fromages à pâte dure contiennent plus de calcium que les fromages à pâte molle ou les fromages frais) et en matière grasse (les variétés pauvres en matière grasse contiennent davantage de calcium).

Teneur en calcium de diverses variétés de fromage

Les fromages à pâte extra-dure (Sbrinz AOP, de nombreux fromages d’alpage) et les fromages à pâte dure (Emmentaler AOP, Le Gruyère AOP) se caractérisent par une teneur particulièrement élevée en calcium. Une portion de 40 g suffit à couvrir la moitié de nos besoins quotidiens en calcium.

Les fromages à pâte mi-dure (p.ex. l’Appenzeller®, le Tilsiter, le fromage à raclette) et les fromages à pâte molle (p.ex. le camembert suisse, le brie suisse et la tomme) se placent à cet égard en deuxième position. Avec 40 g de fromage à pâte mi-dure, vos besoins journaliers sont couverts à env. 30 pour cent, et à env. 20 pour cent avec la même quantité de fromage à pâte molle.

Quant aux fromages frais tels que le séré, le blanc battu et le cottage cheese, ils nous en faut 100 g pour couvrir env. 10 pour cent de nos besoins journaliers.

* Les pourcentages de couverture des besoins par portion de fromage sont nécessairement approximatifs puisque la teneur en calcium d’un fromage varie en fonction de la catégorie de teneur en matière grasse.

Du calcium pour rester mince

De récentes études scientifiques montrent que les produits laitiers et le lait surtout – outre le fait d’apporter un supplément de calcium à l’organisme – ont un effet amaigrissant: d’une part en raison de leur teneur en calcium et, d’autre part, en raison des protéines du lait de grande qualité. Le calcium entrave le dépôt de graisse dans le corps et accroît le processus de combustion des matières grasses. Grâce aux protéines du lait, qui ont un grand effet de rassasiement, l’apport en calories peut être réduit relativement facilement. La bonne nouvelle: il ressort de ces études que l’effet amaigrissant observé lors de la consommation de lait et de produits lactés est le même pour le fromage, la crème, le beurre, le yogourt et les desserts à base de lait. De plus, il a été constaté que le fait de consommer des produits pauvres ou riche en graisse ne faisait aucune différence.

Trois fois par jour

Trois portions de lait, de fromage et d’autres produits laitiers par jour fournissent suffisamment de calcium pour avoir des os solides et des dents saines. De par leur composition riche en éléments nutritifs, ils contribuent grandement à s’alimenter sainement. Outre le calcium, le fromage fournit d’autres sels minéraux ainsi que des vitamines et des protéines sous forme concentrée. Manger un bon morceau de fromage tous les jours renforce considérablement l’apport en calcium dont le corps a besoin.Une alimentation variée et équilibrée Une alimentation variée, saine et équilibrée repose sur la pyramide alimentaire où tous les aliments occupent une place appropriée. Le nombre de calorie est déterminé par la taille et la fréquence des portions que l’on mange. Le mieux pour toutes celles et tous ceux qui veulent maigrir ou maintenir leur poids corporel est encore de suivre les conseils de la pyramide alimentaire. Expériences faites, ce ne sont pas les aliments des besoins quotidiens qui font grossir. Les embûches pour devenir ou rester mince sont bien plus les limonades sucrées, les snacks que l’on avale entre-deux et les grignotages devant le petit écran.