Créateurs de saveurs - Technologue du lait CFC

Nous, technologues du lait, nous produisons des émotions. En Suisse et dans d‘autres pays, nous bénéficions d‘un grand enthousiasme pour notre travail. Car l’excellence des produits laitiers et fromagers suisses est reconnue dans le monde entier. Et nous en sommes fiers.

Du fromage aux glaces et mousses au chocolat en passant par les yaourts

Nous, technologues du lait, transformons le lait naturel rapidement périssable, en un produit savoureux qui se conserve. La fabrication comprend ainsi aujourd‘hui encore sa magie. Nous attachons une grande importance au côté naturel et sain de nos produits.

Avec cette matière périssable qu‘est le lait, nous fabriquons par des processus complexes et parfois selon des recettes secrètes, des centaines de sortes de fromages, fondues, yaourts, boissons au lait, glaces ou desserts comme la crème brûlée ou la mousse au chocolat.

Des alpages aux sites de production ultramodernes

Nous, technologues du lait, travaillons dans l‘une des quelque 500 fromageries ou dans une entreprise industrielle. Les fromageries sont souvent situées dans des lieux idylliques – on a toujours l‘impression d‘être en vacances.

Cremo, Elsa (filiale de Migros), Emmi et Nestlé comptent parmi les entreprises industrielles leaders en Suisse. En fromagerie ou dans l’industrie, en Suisse ou à l’international, nous avons toutes les chances de bénéficier de belles perspectives professionnelles. 

C‘est clair: il y a un avenir dans le lait!

Si tu es enthousiaste et que tu commences l‘apprentissage après un stage d‘observation, trois années d‘études palpitantes t‘attendent. En fonction de la fromagerie, tu peux participer à un programme d‘échange et ainsi cumuler des expériences sur plusieurs sites.

En tant technologue du lait, tu trouveras des postes dans toute la Suisse, tu apprendras ainsi facilement les autres langues nationales tout en travaillant. Des possibilités d‘évolution très variées s‘offrent à toi que ce soit dans l‘industrie ou dans l‘artisanat. Les cadres sont également très recherchés.  

Employé/e en industrie laitière – Un bon début

Ta formation dure deux ans. En fonction de ton évolution et de tes objectifs, tu peux ensuite faire un apprentissage raccourci de technologue du lait. C’est une bonne alternative pour une formation de base.

Faire carrière dans le lait

Nous, technologues du lait, nous sommes toujours très actifs: après l‘apprentissage, nous continuons à nous former pour obtenir le brevet fédéral, puis le diplôme fédéral de technologue en industrie laitière (maître fromager ou maître laitier).

En tant qu‘entrepreneur, nous prenons la responsabilité des produits – du développement jusqu‘au marketing et à la vente en passant par la fabrication. Nous sommes constamment au contact des gens – clients, fournisseurs ou membres de notre équipe.

Technologues du lait – Swissness comme métier

Durant les trois années d’apprentissage pour devenir technologue du lait, les jeunes apprennent à fabriquer des produits diversifiés et innovants à base de lait suisse. On attache énormément d’importance au naturel et au caractère sain des produits – c’est tout compte fait aussi une raison pour laquelle la Suisse est connue dans le monde entier pour sa qualité supérieure. Qu’il s’agisse des nombreuses sortes de fromage, de la raclette ou de la fondue, du café latte, des glaces ou des desserts, comme la crème brulée ou la mousse au chocolat – la fabrication revêt de nos jours encore un soupçon de magie. Car le lait est en effet un produit naturel rapidement périssable qui devient, par sa transformation, une denrée durable d'exellente qualité. De nombreuses exploitations industrielles ou fromageries sont aussi belles à voir. Les quelques 500 fromageries sont souvent situées dans des endroits idylliques – une véritable ambiance de vacances. Les technologues du lait trouvent aussi de belles perspectives d’avenir auprès des principales exploitations industrielles suisses, comme par exemple Cremo, Elsa, Emmi et Nestlé. Les technologues suisses du lait sont en effet prisés dans le monde entier. Ils se perfectionnent via l’examen professionnel et le diplôme fédéral supérieur de technologue du lait (maître fromager ou laitier). En tant qu’entrepreneurs autonomes, ils assument la responsabilité des produits – de l’invention à la vente en passant par la fabrication et le marketing. Ils peuvent alors prouver leur compétences sociales dans le contact avec les clients et les fournisseurs ou au sein de leur équipe. Dans l’industrie et l'artisanat, de nombreuses possibilités de carrière sont offertes, car les cadres sont également très recherchés.