Ce site web n'est que partiellement utilisable
Veuillez activer les cookies dans votre navigateur pour pouvoir utilisez ce site web.

«Saviez-vous, que...?»

Guillaume Tell dégustait déjà de la raclette en 1291? Si l’on en croit la légende, Guillaume Tell aurait pris des forces en dégustant une raclette, appelée alors «fromage à rôtir», avant de tirer une flèche sur la pomme trônant sur la tête de son fils.

Le fromage à raclette suisse a déjà un âge vénérable: selon des documents conservés par des abbayes d’Obwald et de Nidwald, nous pouvons partir du fait qu’un combattant pour la liberté du nom de Guillaume Tell avait déjà dégusté du «fromage à rôtir», l’ancien nom de la raclette, en 1291.

Le fromage à raclette était alors mis à fondre à feu ouvert, la masse blanche étant ensuite «raclée» au fur et à mesure sur une assiette.

Cette manière de procéder a longtemps fait partie du patrimoine paysan. C’est seulement au XXe siècle que ce repas rural a été découvert par les populations urbaines. L’invention du four électrique a contribué à en faire rapidement le plat national suisse.

retour
0

À propos des cookies sur ce site: En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies nous permettant, ainsi qu'à nos partenaires, de vous reconnaître et de comprendre comment vous utilisez notre site web. En savoir plus .