Ce site web n'est que partiellement utilisable
Veuillez activer les cookies dans votre navigateur pour pouvoir utilisez ce site web.

Régimes: démêler le vrai du faux

Nombreux sont les gens qui se trouvent trop gros alors qu'ils ne le sont pas. Une aubaine pour l'industrie de la minceur, qui a trouvé là un marché lucratif.

Les régimes ne sont par principe par recommandés et permettent très rarement d'atteindre les résultats espérés. Pour s'assurer un poids dans la norme et se sentir bien dans ses baskets, il est nécessaire de modifier ses habitudes en matière d'alimentation et d'exercice physique, de sorte qu'elles soient en accord avec les activités quotidiennes et puissent s'établir sur le long terme. Une grande motivation est nécessaire, de même que beaucoup de discipline et de persévérance. Il est donc crucial de procéder aux ajustements nécessaires à un moment où l'on dispose de suffisamment de temps et de ressources mentales. D'un point de vue purement théorique, le calcul est simple: pour perdre des kilos et maintenir son poids, il faut ingérer moins d'énergie (calories) que le corps n'en consomme. On parle alors de bilan énergétique négatif. Tout régime misant sur un apport énergétique réduit (c'est-à-dire moins de calories) portera ses fruits, du moins à court terme. Au terme de la phase de perte de poids, pour stabiliser le poids atteint, l'apport calorique doit correspondre à la consommation d'énergie (bilan énergétique équilibré).

Dans la pratique, ce n'est toutefois pas aussi simple. Souvent, les régimes sont abandonnés prématurément ou les kilos sont repris aussi vite qu'ils ont été perdus. Les changements d'alimentation ci-après peuvent contribuer à la perte de poids.

Limitez votre consommation de boissons sucrées. Celles-ci contiennent de très importantes quantités de sucre et n'ont aucun effet rassasiant, ni ne procurent de nutriments utiles à l'organisme. Modérez votre consommation d'alcool: très caloriques, les boissons alcoolisées empêchent souvent la perte de poids – du moins lorsqu'elles sont consommées en grandes quantités. Faites attention au grignotage: combien de fois mangez-vous dans la journée? Il n'est généralement pas nécessaire de faire plus de trois à cinq repas par jour. Or nous avons tendance à grignoter au fil de la journée. Savourez votre repas et soyez attentif à la sensation de satiété. La plupart du temps, nous mangeons par habitude jusqu'à ce que notre assiette soit vide. Qui plus est rapidement, alors qu'il faut une bonne demi-heure avant de ressentir la satiété. Essayez d'augmenter votre activité physique quotidienne: prenez les escaliers plutôt que l'ascenseur ou faites une promenade en soirée. Cela vous aidera aussi à vous vider la tête.

Régimes et le Fromage Suisse

Le fromage est souvent interdit dans les régimes. Pourtant, il constitue une importante source de protéines et de calcium et devrait être consommé régulièrement. Les amateurs de fromage savent, cependant, qu'il est aussi une source de matière grasse; il est donc essentiel d'en connaître les différentes teneurs.

Le cottage cheese, le fromage demi-gras ou quart-gras (max. 30% de matière grasse), le fromage de chèvre ou le schabziger sont de bonnes alternatives au fromage gras.

Source d'information: Société Suisse de Nutrition SSN www.sge-ssn.ch

0

À propos des cookies sur ce site: En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies nous permettant, ainsi qu'à nos partenaires, de vous reconnaître et de comprendre comment vous utilisez notre site web. En savoir plus .