Ce site web n'est que partiellement utilisable
Veuillez activer les cookies dans votre navigateur pour pouvoir utilisez ce site web.

Grossesse

La grossesse est une période qui s'accompagne de nombreux doutes et questionnements. Quels aliments faudrait-il éviter? Lesquels faudrait-il privilégier? Quels suppléments sont recommandés quand on est enceinte?

Vous êtes enceinte? Félicitations!

Vous ne pouvez plus boire et manger ce que vous voulez, car il en va désormais aussi du bien-être de votre enfant. Durant la grossesse, de nombreuses femmes se posent des questions sur leurs habitudes alimentaires, les revoient et les adaptent si nécessaire. En va-t-il de même pour vous? Il faut savoir qu'une alimentation équilibrée pendant cette période assure à votre enfant le meilleur départ possible dans la vie et peut avoir une influence favorable sur le déroulement de votre grossesse et sur le développement de votre enfant après sa naissance.

Manger pour deux?

L'adage dit qu'il ne faut pas manger deux fois plus, mais deux fois mieux. En effet, lorsque vous êtes enceinte ou que vous allaitez, votre organisme a besoin de plus de vitamines et de minéraux. Pour combler ces besoins, il n'est pas nécessaire d'opter pour une alimentation spéciale ni de faire un régime. Suivez simplement les recommandations de la pyramide alimentaire suisse et veillez à manger varié. Chaque aliment fournit différents nutriments importants. Toutefois, une alimentation équilibrée ne suffit pas à couvrir le besoin accru en quelques vitamines et minéraux donnés durant la grossesse. Il est donc recommandé de prendre de l'acide folique déjà à partir du moment où vous décidez d'avoir un enfant, ainsi que de la vitamine D. Demandez également à votre médecin ou à votre diététicien-ne si vous avez besoin de suppléments en fer, acides gras oméga 3 ou vitamine B12.

Les besoins énergétiques augmentent-ils?

Bien que votre corps fournisse un important travail pendant la grossesse, les besoins énergétiques n'augmentent que peu, et seulement à partir du 4e mois (2e trimestre). Une tranche de pain complet accompagnée d'un morceau de fromage ou une poignée de noix suffit par exemple déjà à couvrir les 250 calories supplémentaires nécessaires. À partir du 7e mois, l'organisme a besoin de 500 calories de plus par jour, qui peuvent être couvertes par la consommation de muesli, de fruits, de noix ou de lait, par exemple.

Il est inutile de renoncer préventivement à certains aliments, sauf en cas d'allergie ou d'intolérance connue. Si vous devez supprimer de nombreux aliments, voire des groupes entiers d'aliments, veuillez en informer votre gynécologue. Demandez également conseil à votre diététicien-ne afin de garantir que votre alimentation couvre tous vos besoins.

Pour les végétariennes

Il est possible d'avoir une alimentation végétarienne pendant la grossesse et l'allaitement, un régime végane étant par contre déconseillé.

Renoncer à l'alcool et...

Les femmes enceintes ne devraient pas consommer les produits suivants:

  • Alcool
  • Boissons énergétiques ou contenant de la quinine (boire deux tasses de café ou quatre tasses de thé noir ou vert ne pose aucun problème)
  • Lait cru, fromages à pâte molle et mi-dure à base de lait de vache, de brebis et de chèvre. En revanche, les fromages à pâte dure et la mozzarella peuvent être consommés
  • Produits d'origine animale crus ou pas cuits à point (p. ex. tartare, gendarme, salami, jambon cru, sushis, poisson fumé, plats contenant des œufs crus tels que le tiramisu)
  • Foie pendant les trois premiers mois de grossesse
  • Chasse

Petit conseil avant de conclure: il est plus facile d'avoir une alimentation quotidienne équilibrée si votre partenaire s'y met aussi. Votre santé vous en remerciera et vous montrerez ainsi le bon exemple à votre enfant.

Grossesse et le Fromage Suisse

Veillez à ne pas consommer les produits suivants durant votre grossesse: 

  • Lait cru et produits à base de lait cru (exceptés les fromages à pâte dure et extra-dure), fromages à pâte molle et mi-dure à base de lait pasteurisé, féta et fromage bleu.
  • Vous pouvez sans autre manger de la mozzarella et des fromages à pâte dure. Tout comme le lait, le yogourt et le séré, ils permettent de couvrir vos besoins en calcium.
  • Produits d'origine animale crus ou pas cuits à point tels que le carpaccio, les steaks saignants et à point, la charcuterie crue ou peu cuite (jambon cru, salami, pâté, rillettes, etc.), le poisson cru et les fruits de mer crus (sushis), le poisson fumé (saumon ou truite p. ex.), des aliments contenant des œufs crus (tiramisu p. ex.)

Source d'information: Société Suisse de Nutrition SSN www.sge-ssn.ch

0

À propos des cookies sur ce site: En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies nous permettant, ainsi qu'à nos partenaires, de vous reconnaître et de comprendre comment vous utilisez notre site web. En savoir plus .